Passer au contenu
vhf-handset-conversation.jpg

Comprendre la 
 VHF numérique

Comprendre la 
 VHF numérique

Pourquoi les fonctions VHF DSC, ATIS et SAME sont-elles importantes et comment les utiliser au mieux ? Explication par Kevin Soole et Leigh Armstrong, experts en radio Simrad®.

La fonction d'appel sélectif numérique (DSC) est une méthode d'envoi de messages numériques via le système VHF. Elle a été introduite à l'origine en tant qu'élément central du Global Maritime Distress Safety System (GMDSS). Un GPS intégré signifie également qu'à chaque fois que vous transmettez un message DSC, il envoie votre position ainsi que des informations de base sur le bateau enregistré dans la radio DSC.

 

En cas de détresse, le DSC peut envoyer des informations clés sur la nature de votre situation de détresse en sélectionnant l'une des réponses d'urgence prédéfinies.

La situation de détresse est ensuite signalée automatiquement toutes les quatre minutes jusqu'à ce qu'un centre d'opérations des garde-côtes confirme la situation.

« Si vous rencontrez des problèmes, vous pouvez appuyer sur le bouton de détresse de votre radio, qui s'affiche alors avec un menu présentant divers messages de détresse que vous pouvez déclarer. Par exemple : vous êtes en train de couler, de subir un incendie, vous vous êtes échoué ou même vous avez subi un abordage », explique Kevin. « En supposant que vous ayez le temps de déclarer la nature de votre situation de détresse, cette sélection peut fournir des informations précieuses aux services de secours en les informant du type d'aide ou d'équipement requis. Bien sûr, si vous n'avez pas le temps, le message de détresse sera envoyé comme non précisé. » La fonction DSC peut également être utilisée dans les communications quotidiennes en vous permettant d'appeler un navire spécifique sans rendre la diffusion publique. En substance, cela fonctionne comme l'envoi d'un SMS sur un téléphone avant de passer un appel vocal. 

 

« Qu'il s'agisse d'un appel de détresse d'urgence ou d'une utilisation quotidienne, chaque bateau doit disposer d'un numéro d'immatriculation, un MMSI (Mobile Maritime Safety Information Number), pour pouvoir utiliser la fonction DSC. C'est l'équivalent d'un numéro de téléphone maritime, étant donné qu'il s'agit d'un numéro unique qui vous a été attribué », explique Kevin. « Une fois votre identification MMSI saisie dans la radio, à chacune de vos utilisations de l'une des fonctions DSC, votre numéro MMSI est transmis avec celle-ci.

À l'inverse, lorsque vous recevez un appel DSC, vous savez d'où vient ce message et, par conséquent, à qui vous allez répondre. »

 

« Mais cela signifie également que vous pouvez l'utiliser comme une messagerie standard », ajoute-t-il. « Par conséquent, si vous connaissez l'identification MMSI du bateau d'un ami, vous pouvez vous adresser directement à cet ami en envoyant un message numérique de votre radio vers son bateau où vous lui demandez de passer sur un canal VHF spécifique sur lequel vous souhaitez lui parler. »

Fonction « Track Your Buddy »

 

Une autre fonction pratique et spécifique aux radios Navico est « Track your buddy ». Elle vous permet de transmettre automatiquement votre position à un groupe sélectionné de cinq amis maximum, comme l'explique Leigh. 

 

« Vous pourriez être en train de pêcher avec des amis et avoir trouvé un spot vraiment intéressant, mais vous ne voulez pas diffuser l'information sur les fréquences VHF standard, où tout le monde pourrait entendre. Dans ce cas, vous pouvez utiliser la fonction Track Your Buddy pour transmettre automatiquement chacune de vos positions dans le groupe. Cela s'affiche alors sous forme de petites icônes sur votre écran multifonction pour que vous puissiez voir où se trouve tout le monde. » 

 

Un autre avantage des systèmes DSC est la fonction de changement automatique. « Si vous sélectionnez le changement automatique, la radio passe automatiquement sur le canal qui a été sélectionné par la personne qui est en train de transmettre », indique Kevin. « Par conséquent, si je vous envoyais un message texte DSC indiquant 'discutons sur le canal 67', je pourrais saisir 67 dans ce message et si vous acceptez le message texte, votre radio basculerait automatiquement sur le canal 67. Il vous suffit ensuite de prendre le micro et de commencer à parler. »

ATIS

 

Fonctionnant de la même manière que le DSC, le système ATIS (Automatic Transmitter Identification System) envoie un message numérique contenant des informations sur un navire particulier à chaque fois qu'une transmission radio est effectuée, mais il existe deux différences majeures avec le DSC. La première est qu'il s'agit d'un système utilisé et obligatoire sur les voies navigables intérieures en Europe. 

 

La seconde est que, contrairement au DSC qui utilise le canal 70 pour ses transmissions, le signal numérique ATIS est transmis sur le même canal VHF que la transmission vocale. « Lorsque vous effectuez une transmission audio sur votre radio, dès que vous relâchez le bouton PTT, votre numéro ATIS est transmis par voie numérique », explique Kevin. « Il se peut que vous l'entendiez parfois sur d'autres radios si l'ATIS est activé par erreur. Une fois que les autres ont fini de parler, vous entendrez un son strident au lieu de la désactivation normale silencieuse du PTT. Il s'agit en fait d'une rafale de signaux numériques après chaque relâchement du bouton PTT et cela correspond à leur numéro d'identification ATIS. »

Les systèmes DSC et ATIS fonctionnent indépendamment les uns des autres et ne peuvent pas être activés en même temps. Sur de nombreuses radios, il est possible d'activer ou de désactiver la fonction ATIS, mais lorsque l'ATIS est activée, la fonction DSC est automatiquement désactivée. Il est également important de se rappeler que les numéros MMSI et ATIS sont émis par les autorités locales et enregistrés pour un navire donné. Ils ne peuvent pas être réinitialisés ou modifiés par l'utilisateur. Seuls les techniciens autorisés peuvent le faire. Si vous avez besoin de réinitialiser ou de modifier votre numéro, vous devez contacter votre concessionnaire ou votre agent de service.

S.A.M.E.

 

Pour les utilisateurs de VHF basés aux États-Unis, le système spécifique de codage des messages de zone (S.A.M.E) est un autre type de système d'avertissement numérique qui peut être activé sur certaines radios Simrad et B&G.

 

« Le système a été conçu pour diffuser des messages de sécurité aux utilisateurs de VHF », explique Kevin. « Il existe une longue liste d'alertes possibles en cas d'urgence terrestre et maritime, par exemple des alertes relatives au blizzard jusqu'à l'ouragan et les vents violents, des alertes nucléaires et d'enlèvement d'enfants. La liste est donc assez variée. »

En résumé, les radios VHF modernes sont des outils de communication sophistiqués. Bien qu'elles aient été conçues pour être extrêmement polyvalentes et utilisées dans le monde entier, elles peuvent parfois poser des problèmes lorsqu'il s'agit de les utiliser conformément à la loi. C'est la raison pour laquelle chaque manuel de radio VHF est un document important à avoir à portée de main, car il décrit non seulement toutes les fonctions disponibles, mais répertorie également tous les canaux VHF des différents territoires, ainsi que les services d'information tels que le SAME.

laurie.png

Laurie Bates

Titulaire d'une licence en ingénierie (BE) et d'une maîtrise en sciences (MSc), ingénieur agréé, Institut d'ingénierie et de la technologie (Royaume-Uni)

Toute la carrière de Laurie se caractérise par son implication dans l'électronique. Après des études en ingénierie en électronique et électrique à l'université d'Auckland, il a passé 20 ans dans la marine néo-zélandaise, puis a obtenu une maîtrise en sciences, spécialisé sur l'ingénierie des explosifs et des munitions auprès de l'université de Cranfield (Royaume-Uni). Fort de ses connaissances spécialisées en matière de radar et ayant travaillé dans l'industrie de la défense, il a rejoint Navico où il est désormais directeur produit chez Simrad.

craig.png

Craig McMillan

EXPERT PRODUIT

Après une carrière dans le domaine de l'avionique dans les forces aériennes néo-zélandaises, Craig a été distributeur de produits Simrad et B&G pendant 20 ans avant de rejoindre Navico en tant qu'expert produit, un poste qu'il occupe depuis six ans.

 

Panier 0 article(s)