Passer au contenu

Comprendre Votre Radar

 

 

Apprenez à configurer/régler votre radar

 

 

  • N'attendez pas que cela devienne urgent
  • Intégrez le radar à votre routine

 

 

La nuit commence à tomber. Alors que la pluie s'abat sur la baie et que le vent se lève à l'approche d'un grain, la visibilité chute. Vous êtes encore à plusieurs milles du port et la dernière ligne droite sera plus difficile que d'habitude. Même si vous connaissez bien votre port d'attache, vous savez aussi que pour vous y rendre,

vous devez traverser des zones plus encombrées où les ferries, les navires professionnels et le trafic commercial seront encore à pied d'œuvre. Heureusement, votre radar s'avère être un outil précieux qui vous aidera à rentrer au port en toute sécurité. Mais ce n'est pas le moment d'apprendre à l'utiliser.

« Je pense que nombre de navigateurs possèdent des radars, mais ne les allument jamais », explique Laurie Bates, directeur produit chez Simrad.

 

« Je ne sais pas si c'est parce que leurs radars sont vieux, qu'ils n'ont pas été utilisés depuis un certain temps et que leurs propriétaires s'en inquiètent, ou bien si c'est parce que ces derniers ne savent tout simplement pas s'en servir et ne prennent pas la peine d'essayer. Ils pensent peut-être que le fait de les allumer pour tenter de comprendre leur fonctionnement va les distraire. Ou peut-être se persuadent-ils tout simplement qu'ils n'ont pas besoin d'un radar jusqu'à ce que la nuit tombe ou qu'ils se fassent surprendre par le brouillard. »

 

« Quelle que soit la véritable raison, le fait est qu'il est vraiment important de connaître votre radar avant d'en avoir besoin dans le feu de l'action. Non seulement pour que vous sachiez l'utiliser, mais aussi pour que vous puissiez vous appuyer sur les informations qu'il vous donne en toute confiance. Lorsque vous vous trouverez dans une situation difficile, vous devrez peut-être vous fier en grande partie à cet appareil. Il est donc primordial de vous sentir à l'aise avec ce que vous voyez. »

« Pour qu'ils s'habituent à leur radar et qu'ils l'utilisent en toute confiance, j'encourage toujours les navigateurs à l'allumer dès l'instant où ils montent à bord de leur bateau et avant de quitter le quai, même si le temps est radieux. C'est en s'entraînant à utiliser le radar et en déterminant si l'image qu'il affiche correspond à ce que vous voyez réellement que vous serez plus sûr de vous et que vous commencerez à faire confiance à votre système lorsque le temps ne sera pas si clément ou une fois la nuit tombée. »

 

Bien qu'il soit préférable d'apprendre à connaître votre radar dans son environnement habituel à bord de votre bateau, il existe d'autres manières de vous familiariser avec l'appareil et de gagner en confiance tout en restant à terre, comme l'explique Craig McMillan, expert produit chez Navico.

 

« Tout d'abord, pour ceux qui ne peuvent pas sortir en mer ou dont le bateau est sur une remorque chez eux, il est utile de noter qu'un radar peut tout à fait être utilisé dans ces conditions. En effet, la puissance de cet appareil est faible, ce qui permet de s'en servir en toute sécurité », déclare-t-il. « Vous n'avez donc pas à vous soucier des problèmes de radiations ou d'émissions, que ce soit chez vous ou à la marina. »

« Cela signifie que vous pouvez apprivoiser certaines fonctions de base. Bien sûr, si vous êtes chez vous, entouré de nombreuses cibles sûrement très proches, l'image sera assez différente de ce que vous pourriez normalement voir sur l'eau, mais c'est toujours un bon entraînement et cela vous aidera à vous familiariser avec les commandes. »

 

« Si vous avez retiré l'écran multifonction (MFD) du bateau et que vous l'avez emmené chez vous, vous pouvez vous entraîner à utiliser le radar sur cet écran depuis votre salon à l'aide de la simulation interne incluse. Il est vrai que cette option est limitée par rapport à toutes les possibilités qui s'offrent à vous lorsque l'unité est installée et que vous êtes sur l'eau, mais cela peut être utile. »

 

Pour les débutants qui s'habituent à leur radar pour la première fois, Laurie a quelques conseils afin de faciliter l'apprentissage sans être submergé par la variété des fonctions.

« Lorsque nous concevons ces unités, nous essayons de les rendre aussi faciles à utiliser que possible. C'est pourquoi plusieurs modes utilisateur sont inclus », explique-t-il. « Quand je conseille un nouveau radar, j'encourage la personne à choisir le mode utilisateur qui correspond le mieux à ses ambitions du moment, puis à définir l'état de la mer en fonction des conditions. »

 

« En réalité, les modes utilisateur sont assez sophistiqués et vous permettent d'obtenir une bonne image facilement et rapidement. N'hésitez pas à suivre ce conseil avant de commencer à jouer avec les commandes de gain et d'échos parasites pour vous familiariser avec le radar en fonction de ces modes utilisateur. Une fois que vous vous serez familiarisé avec votre radar et que vous serez capable de l'utiliser en toute confiance, vous pourrez alors commencer à affiner les réglages dans certaines conditions. »

laurie.png

Laurie Bates

Titulaire d'une licence en ingénierie (BE) et d'une maîtrise en sciences (MSc), ingénieur agréé, Institut d'ingénierie et de la technologie (Royaume-Uni)

Toute la carrière de Laurie se caractérise par son implication dans l'électronique. Après des études en ingénierie en électronique et électrique à l'université d'Auckland, il a passé 20 ans dans la marine néo-zélandaise, puis a obtenu une maîtrise en sciences, spécialisé sur l'ingénierie des explosifs et des munitions auprès de l'université de Cranfield (Royaume-Uni). Fort de ses connaissances spécialisées en matière de radar et ayant travaillé dans l'industrie de la défense, il a rejoint Navico où il est désormais directeur produit chez Simrad.

craig.png

Craig McMillan

EXPERT PRODUIT

Après une carrière dans le domaine de l'avionique dans les forces aériennes néo-zélandaises, Craig a été distributeur de produits Simrad et B&G pendant 20 ans avant de rejoindre Navico en tant qu'expert produit, un poste qu'il occupe depuis six ans.

 

Panier 0 article(s)