Passer au contenu

 

Mode Double Échelle

 

Ne s'agit-il pas de la fonction la plus utile, mais la moins connue ?

 

Lorsque vous devez traverser une voie maritime très fréquentée dans l'obscurité ou lorsque les conditions se détériorent, il est très utile et rassurant de bénéficier d'un radar pour vous guider à travers les difficultés qui vous attendent.

Qu'il s'agisse d'anticiper une collision avec un bateau ou d'identifier et de suivre la pluie torrentielle qui annonce un grain menaçant, la capacité à localiser et à éviter les obstacles naturels et artificiels permet de réduire les niveaux de stress. Mais tout comme si vous ne jugiez la situation qu'avec vos yeux, c'est la capacité à voir la cible en détail tout en étant capable d'évaluer le problème global à plus grande échelle qui compte vraiment.

 

« Si je prends cette mesure d'évitement maintenant, où cela me place-t-il à long terme ? »

 

Ou, en d'autres termes, utiliser un écran pour naviguer tandis que l'autre est configuré pour le pilotage à distance rapprochée.

À priori, pour obtenir une vue aussi large et détaillée simultanément, deux radars différents sont nécessaires. Cependant, la fonction double échelle du radar Simrad vous permet désormais d'atteindre cet objectif avec un seul radar. Bien que d'autres fabricants se targuent de capacités similaires, il y a une grande différence : nos radars sont dotés d'un système breveté unique qui produit non seulement deux images radar à deux échelles différentes à partir d'un seul appareil, mais qui le fait sans compromettre le signal et l'image qu'il produit.

 

Une fonction précieuse souvent ignorée.

« L'une des remarques les plus courantes que nous recevons des propriétaires de radars Simrad est que, bien qu'ils aiment leur radar, ils seraient encore plus heureux s'ils pouvaient voir plus d'une échelle à la fois », explique Laurie Bates, directeur produit chez Simrad. « La bonne nouvelle, c'est qu'ils le peuvent ; ils ne le savent tout simplement pas. »

 

« D'une certaine manière, il s'agit probablement de l'une de nos fonctions les moins connues, mais les plus utiles. La fonction double échelle est de série sur nos appareils Halo 20+ et Halo 24. Nous la décrivons comme deux radars virtuels situés à l'intérieur du dôme, ce qui vous permet de voir et de surveiller des cibles de 50 m à 48 milles marins sur le Halo 24 et jusqu'à 36 nm sur le 20+. »

« La technologie brevetée qui confère cette capacité à nos appareils est assez spéciale. Pour comprendre pourquoi, pensez tout d'abord à une sonde à double fréquence située sous le bateau qui fonctionne à 50 kHz et 200 kHz. Vous disposez alors d'un écran partagé comprenant la lecture de la fréquence d'un côté de l'écran, tandis que l'autre côté affiche l'autre fréquence. »

 

« En coulisses, le signal envoyé passe d'une fréquence à l'autre et réceptionne les réponses en alternance. Le signal 50 kHz, qui correspond à la fréquence en eau profonde, se déclenche, mais la sonde n'envoie pas le signal 200 kHz tant qu'elle n'a pas reçu de réponse du signal 50 kHz. Pendant cette période, les eaux peu profondes sont donc ignorées. »

« Le processus est appelé entrelacement d'impulsions, et c'est de cette manière que nos concurrents conçoivent leurs radars double échelle. Lorsqu'ils envoient un signal, ils cessent d'envoyer l'autre signal et de recevoir sa réponse. Alors qu'ils émettent, reçoivent et traitent une impulsion optimisée pour une courte portée, ils ignorent la longue portée, et vice versa. »

 

« Nos radars double portée n'émettent pas deux impulsions distinctes pour la courte et la longue portée. Au lieu de cela, ils transmettent les deux en même temps, mais en rafale multifréquence. Sur le sondeur immergé, cette technologie est appelée CHIRP (Compressed High-Intensity Radiated Pulse, impulsion rayonnée à haute intensité compressée). Il s'agit d'impulsions plus longues qui incluent une plage de fréquences qui débute à une basse fréquence avant de passer à une fréquence plus élevée durant toute la durée de l'impulsion. »

Compression D'Impulsion Halo Navico - « Rafales CHIRP » FM

La transmission d'une combinaison de CHIRP basses à longues fréquences permet de bénéficier à la fois d'une excellente portée minimale (d'environ 6 m -20 pieds) et d'une détection de cible haute performance (similaire à un radar 6 kW) à toutes les portées.

Halo transmet une impulsion courte de 40 ns et jusqu'à 5 CHIRP de longueur variable jusqu'à 96 µs en « rafale » pour couvrir la portée radar complète de 300' à 72 nm. Entre 500 et 2 800 rafales sont transmises par seconde.

Améliorations de la détection des cibles - Schémas de transmission

Halo utilise 5 CHIRP différentes pour placer une énergie maximale sur la cible à n'importe quelle portée donnée. Chaque CHIRP couvre une sous-portée de la portée radar complète. Par exemple :

Chaque impulsion / CHIRP couvre jusqu'à la distance aveugle du CHIRP plus long suivant, etc.

« Notre système double portée fonctionne de manière similaire puisqu'il envoie une plage de fréquences dans une seule CHIRP, mais il se concentre ensuite sur la plage que vous avez sélectionnée pour chaque fenêtre individuelle de votre écran. Par conséquent, contrairement au processus d'entrelacement d'impulsions, nos radars n'ignorent pas la courte portée lorsqu'ils traitent la longue portée. »

 

« Cela signifie qu'il n'y a pas de baisse des performances à courte portée lorsque l'on traite la longue portée, ce qui permet de maintenir une haute résolution pour les deux portées. »

 

Craig McMillan, expert produit Navico, insiste sur cet aspect et met l'accent sur les avantages majeurs du système Simrad.

 

« Le principal résultat, c'est que notre système double portée ne ralentit pas le dessin de l'image », explique-t-il. « Nous bénéficions ainsi de mises à jour plus rapides, et par conséquent d'une meilleure connaissance de la situation. Cela contraste fortement avec nos concurrents qui baissent la fréquence de rafraîchissement de moitié, car leurs systèmes dessinent une portée avant de dessiner l'autre. Le système double échelle Simrad dessine les deux en même temps. Ainsi, il n'y a pas de compromis. »

 

Pour utiliser cette fonction, il vous suffit de glisser-déposer ce que vous souhaitez depuis la page de menu sur l'écran d'affichage, puis de sélectionner les échelles qui vous intéressent. C'est aussi simple que cela. Et comme l'explique Laurie Bates, la facilité d'utilisation et la philosophie qui nous habite sont un autre aspect qui différencie Simrad de la concurrence.

« Lorsque nous concevons nos appareils et créons des fonctions telles que la double échelle, notre philosophie est de ne pas verrouiller artificiellement le reste des commandes sur le radar », poursuit Laurie. « Au lieu de cela, nous voulons nous assurer que les utilisateurs peuvent toujours régler le radar ou modifier d'autres paramètres, même s'ils ont sélectionné une fonction ou un mode particulier. »

 

« Par exemple, notre fonction Velocity Track permet à l'utilisateur de choisir s'il souhaite mettre en évidence toutes les cibles en mouvement ou uniquement celles qui sont en approche. Il peut également désactiver la fonction. Un autre exemple serait la possibilité de définir le seuil de vitesse auquel les cibles en mouvement commencent à apparaître en couleur. »

 

« Bien que cela puisse paraître évident, ce n'est pas courant dans le monde du radar. »

 

Ainsi, de la fonction la plus utile qui est la plus souvent négligée, aux détails dans les coulisses qui sont invisibles pour tout le monde, sauf pour les concepteurs et les techniciens, comprendre ce qui se cache sous la peau d'un radar Simrad permet de comprendre comment tirer le meilleur parti de votre système.

laurie.png

Laurie Bates

Titulaire d'une licence en ingénierie (BE) et d'une maîtrise en sciences (MSc), ingénieur agréé, Institut d'ingénierie et de la technologie (Royaume-Uni)

Toute la carrière de Laurie se caractérise par son implication dans l'électronique. Après des études en ingénierie en électronique et électrique à l'université d'Auckland, il a passé 20 ans dans la marine néo-zélandaise, puis a obtenu une maîtrise en sciences, spécialisé sur l'ingénierie des explosifs et des munitions auprès de l'université de Cranfield (Royaume-Uni). Fort de ses connaissances spécialisées en matière de radar et ayant travaillé dans l'industrie de la défense, il a rejoint Navico où il est désormais directeur produit chez Simrad.

craig.png

Craig McMillan

EXPERT PRODUIT

Après une carrière dans le domaine de l'avionique dans les forces aériennes néo-zélandaises, Craig a été distributeur de produits Simrad et B&G pendant 20 ans avant de rejoindre Navico en tant qu'expert produit, un poste qu'il occupe depuis six ans.

 

Panier 0 article(s)