Passer au contenu

Sachez Tirer Le Meilleur Parti De Votre Radar

 

 

Les radars Simrad sont très simples à installer : serrez quatre boulons, tirez un câble, mettez l'appareil sous tension et vous êtes prêt. Cependant, pour tirer le meilleur parti de votre radar, vous devez prendre en compte quelques considérations clés, à commencer par l'installation.

 

Craig McMillan, expert produit chez Navico, travaille à Auckland, en Nouvelle-Zélande. Il a une longue expérience en matière de radars. Il détaille ces considérations.

« Il est essentiel que l'installation soit de bonne qualité. Nous avons été témoins de nombre de problèmes liés à des alimentations défectueuses, suite auxquels le radar se déconnectait ou ne fonctionnait pas. Parfois les cibles étaient obscurcies ou dispersées, à cause des obstacles. Dans de nombreux cas, l'utilisateur avait tiré trop fort sur le câble, débranchant la prise. Cela dit, tous ces problèmes peuvent être évités ou résolus. »

Voici donc ses 10 conseils pour tirer le meilleur parti de votre système.

 

 

 

1: Alimentation

 

Assurez-vous que le radar est branché à une source d'alimentation fiable, et qu'il est alimenté par un disjoncteur dont la puissance nominale est correcte. Comme les problèmes d'alimentation défectueuse, qui entraînent la déconnexion du radar ou son interruption, sont légion, il est important de bien prendre cet aspect fondamental en compte.

2: Montage

 

Assurez-vous que l'antenne radar est montée de manière à ce que les échos ne soient pas gênés par la structure du bateau, comme le roof, les phares de recherche du mât, etc.

 

Calculez l'angle du faisceau pour vérifier qu'il passe au-dessus de la proue du navire ou du bord avant du roof sur lequel l'antenne est montée.

 

Cette installation est problématique, car le rayonnement énergétique émis par le radar peut être soit réfléchi, soit absorbé par le roof, d'où une dégradation des performances.

Il faudra peut-être utiliser un socle pour soulever l'antenne du roof du navire.

Des cotes de dégagement spécifiques sont répertoriées dans le manuel pour chaque modèle, mais voici un exemple.

 

Pour chaque augmentation de 200 mm (7,87 po) de la cote (A), augmentez la hauteur (B) de 80 mm (3,15 po).

 

 

3: Horizontalité

Assurez-vous que l'antenne, une fois montée, est à l'horizontale lorsque le bateau se trouve dans sa position de navigation normale. Pour les bateaux à moteur avec une assiette positive, il peut être nécessaire de placer une cale sous la partie arrière de l'antenne, afin de mettre cette dernière à niveau. (Dans ce cas, il peut sembler que le radar pointe vers le bas lorsque le bateau est au repos.) Dans le cas des yachts, vous pouvez utiliser des étriers de support lorsqu'ils donnent de la gîte. Sinon, si l'antenne est montée sur un mât, il est important de comprendre que certaines cibles peuvent être perdues sur les côtés du yacht, mais que celles qui se trouvent à l'avant et à l'arrière sont généralement correctes.

 

Assurez-vous, dans la mesure du possible, que l'emplacement sélectionné offre à l'antenne une vue à 360° autour du bateau, exempte de tout obstacle.

Lorsque l'antenne est installée sur le roof d'un bateau à moteur dont le plan est fortement incliné, il est recommandé de faire pencher le nez de l'antenne vers l'avant. (Le faisceau forme un angle de 11° de part et d'autre du plan horizontal).

4: Câbles

Assurez-vous que le câble traversant le bateau n'a pas été endommagé par une traction excessive. La plupart des dommages proviennent de câbles de mouchetage attachés au mauvais endroit, ce qui applique une pression sur le connecteur.

Fixez le câble de mouchetage à la gaine externe du câble, de façon à transférer les forces de traction sur cette gaine, qui est plus robuste. Utiliser des petits serre-câbles afin de fixer l'attache du câble de mouchetage de la gaine externe si l'espace disponible est suffisant.

A: Câble de mouchetage
B: Ruban isolant
C: Serre-câble

5: Configuration De L'Installation

Il est impératif que l'installation soit correctement configurée. L'un des principaux rôles du radar consiste à détecter les bouées et les bateaux, en indiquant leur cap par rapport au vôtre. Il est donc impératif que le cap soit correctement aligné. Si l'antenne ne pointe pas directement vers la proue de votre bateau, les angles des éléments qu'elle détecte seront incorrects. Le réglage de la hauteur de l'antenne est essentiel, car il est utilisé dans les calculs de suppression du retour de mer. Une antenne montée trop haut augmente le retour de mer près du navire, ce qui peut obscurcir les cibles plus petites.

Le réglage de hauteur de l'antenne est également utilisé pour traiter le signal afin de définir la courbe de retour
de mer correcte et de supprimer ce dernier près du bateau. Cela facilite la détection des cibles plus petites qui nous intéressent.

6: Capteurs Embarqués

Vérifiez que les capteurs embarqués tels que le GPS et le compas sont correctement montés, connectés et étalonnés. En effet, ces appareils fournissent des données clés. Si ces dernières ne sont pas précises, cela nuit à d'autres fonctions utiles, telles que la superposition de l'image radar sur la cartographie et Velocity Track. Si les informations en entrée sont bonnes, les conclusions qu'on en tire sont pertinentes, mais le contraire est également vrai.

 

7: Compréhension Des Commandes

Il faut bien comprendre les principales commandes du radar. Cela peut sembler évident, mais il est facile de se laisser submerger par le nombre de fonctions et de possibilités offertes. En réalité, il existe quatre commandes clés. Si vous comprenez bien leur fonctionnement, vous savez que les informations reçues seront fiables.

Voici ces quatre commandes :

A) Gain – tournez cette commande vers le haut, comme le volume d'une radio, pour afficher les cibles, en évitant de monter trop haut pour que les cibles ne soient pas obscurcies par l'écho. Le réglage Auto est très efficace.

B) Filtre Pluie – il est utilisé uniquement sous la pluie ou la neige, afin de réduire l'écho affiché à l'écran et de montrer les cibles derrière ce dernier. À utiliser avec parcimonie. Il doit être réglé sur zéro lorsque les conditions de navigation sont bonnes.

C) Filtre de retour de mer –ce réglage peut être effectué manuellement, mais vous pouvez aussi utiliser les modes prédéfinis correspondant aux conditions de mer calme, modérée et forte. Soyez prudent si vous effectuez la configuration manuellement, car vous risquez d'effacer les cibles de petite taille à proximité du bateau. L'option Filtre Mer Auto est souvent la plus efficace et la plus simple. En effet, elle ajuste automatiquement le retour de mer, de manière dynamique, afin d'augmenter la suppression lorsque vous faites face aux vagues et de la réduire lorsque vous les descendez.

Les signaux de vent au portant s'éloignent = moins d'écho

Les signaux de vent au près sont réfléchis = plus d'écho

stronger-targets-downwind-v2.png

Cibles plus nettes au portant

D) Mode – les radars Simrad sont dotés de modes Harbour (Port), Offshore (Haute mer), Bird (Oiseau) ou Weather (Météo). Cela dépend du modèle. Assurez-vous que vous avez choisi le mode adapté à la tâche. Par exemple, le mode Harbour (Port) règle le radar à 60 tours/minute (selon le modèle) lorsque vous l'utilisez à proximité du bateau. À raison de 1 balayage par seconde, cela permet une mise à jour beaucoup plus rapide, ce qui est préférable pour afficher en temps réel les cibles se déplaçant rapidement.

8: Velocity Track

Tirez parti de la fonction Velocity Track. C'est un outil vraiment utile, qui colorie les différentes cibles en fonction du risque qu'elles posent (selon qu'elles approchent du bateau ou s'en éloignent). Les cibles présentant un conflit apparaissent dans une couleur différente, afin d'attirer votre attention. Par exemple, si un ferry quitte un quai encombré, il peut être difficile de le détecter au départ. S'il vient vers vous et présente un risque, il apparaît en jaune sur votre écran. Lorsqu'il est passé et s'éloigne, il s'affiche en bleu.

Cible en approche

 

 

Cibles fixes ou dont la vitesse est inférieure au seuil

 

 

Cible qui s'éloigne

9: Obturation Des Secteurs

La fonction d'obturation des secteurs permet d'interrompre les transmissions dans les zones incluant des échos nuisibles ou des personnes. Par exemple, s'il y a un mât derrière l'antenne radar, cela peut provoquer de faux échos lorsque le signal rebondit sur ce mât, risquant d'entraîner l'apparition de cibles fantômes.

10: Fonctions Avancées

 

A) Mode Double Échelle. Grâce à cette fonction, vous disposez de deux radars en un : vous pouvez définir une portée d'affichage des cibles proches de votre bateau, en parallèle avec une autre, qui indique les bateaux en approche, mais un peu plus loin. Nos radars Halo utilisent une technique brevetée de traitement des signaux à plus courte portée, mais aussi des réponses à longue portée. Bien souvent, pour effectuer cette opération avec les appareils d'autres fournisseurs, vous devez passer d'une transmission à l'autre, ce qui peut ralentir de 50 % le taux de mise à jour. Grâce à notre système, l'image est mise à jour aussi rapidement en double échelle qu'en simple échelle. L'option de double portée est très avantageuse, car elle ne nuit pas à l'image et offre une interprétation plus précise de la situation.

B. Superposition de l'image radar sur la cartographie. La superposition de l'image radar sur la cartographie facilite grandement l'identification des principales caractéristiques, notamment les balises de chenal. Les cibles qui ne sont pas indiquées sur la carte correspondent probablement à des bateaux ou à des obstacles à éviter. La fonction Velocity Track fonctionne également lors de la superposition de l'image radar sur la cartographie, indiquant où se trouvent les conflits potentiels.

C) MARPA (Mini Automatic Radar Plotting Aid, Aide au pointage radar automatique). Cet outil sophistiqué est particulièrement utile pour éviter les collisions. Il vous suffit d'appuyer sur une cible et de sélectionner l'option Acquire (Acquisition). Vous obtenez des renseignements utiles pour vous prémunir contre les collisions, comme la route et la vitesse de l'autre bateau, le CPA (point d'approche le plus proche) et le TCPA (temps jusqu'au point d'approche le plus proche). Utilisez-le une seule fois par nécessité, et vous ne pourrez plus vous en passer.

 

Craig McMillan

EXPERT PRODUIT

Après une carrière dans le domaine de l'avionique dans les forces aériennes néo-zélandaises, Craig a été distributeur de produits Simrad et B&G pendant 20 ans avant de rejoindre Navico en tant qu'expert produit, un poste qu'il occupe depuis six ans.

 

Panier 0 article(s)