Passer au contenu

Nagez en toute sécurité autour de votre bateau

 

Quoi de plus agréable que de se rendre dans une zone de mouillage ou une rivière isolée pour faire un plongeon rafraîchissant depuis votre bateau ? Suivez nos conseils pour vous amuser dans l'eau sans prendre de risques.

Choisissez le bon spot

 

On ne peut pas nager partout. La plupart des marinas et des zones de cale interdisent la baignade pour de très bonnes raisons. Vous devrez donc choisir un endroit plus approprié pour votre baignade. Évitez les zones présentant des courants élevés, un trafic important de bateaux et d'autres conditions locales qui rendent la nage dangereuse ou illégale.

 

En ce qui concerne la baignade en eau douce, consultez les lois et directives locales. Au plus fort de l'été, la prolifération soudaine d'algues potentiellement toxiques peut constituer un risque dans les lacs et autres eaux intérieures. Par conséquent, envisagez tous les dangers éventuels.

Remonter sur le bateau

 

Il est beaucoup plus facile de sauter d'un bateau que de remonter à bord. Avant de vous jeter à l'eau, vérifier la solidité et le fonctionnement de l'échelle si vous en avez une, ou identifiez la meilleure méthode pour remonter à bord si vous n'en avez pas.

 

Si vous avez un canot gonflable, nous vous conseillons de le mettre à l'eau. Il peut être plus facile de commencer par monter sur ce dernier si vous ne le gonflez pas à fond, et vous pouvez également le diriger vers quelqu'un en difficulté.

Facilitez-vous la tâche

 

Tenez compte du fait que toute personne qui nage pourrait avoir un peu froid et être fatiguée. Facilitez le retour à bord en vous assurant que vous disposez d'une solide main courante que vous pouvez atteindre lorsque vous êtes dans l'eau jusqu'à la taille ou que vous disposez d'un tire-veille, noué à intervalles réguliers et attaché à un point solide au-dessus de l'échelle.

 

Si votre plateforme de baignade devient glissante lorsqu'elle est mouillée, trempez une vieille serviette bien épaisse et posez-la sur le sol pour une meilleure adhérence.

Coupez l'alimentation

 

Assurez-vous que tous les moteurs du bateau sont coupés et que les clés de contact sont retirées ou les boutons de démarrage désactivés. Si vous disposez d'un générateur ou d'un onduleur de 110 V ou 240 V, il est plus sûr de l'éteindre avant que les gens montent sur le bateau, en cas de problème électrique dont vous n'auriez pas connaissance.

 

Le fait de maintenir tous les moteurs à l'arrêt permet également d'éviter toute accumulation de gaz d'échappement dans la zone où vos nageurs respirent lorsqu'ils s'approchent du bateau.

Définissez une alarme

 

Au mouillage, vous serez rapidement occupé à regarder tout le monde sauter. Familiarisez-vous avec les fonctions d'alarme sonore de votre électronique marine afin que le système continue à surveiller votre position pendant que vous avez un œil sur les nageurs. Même le Cruise 5™, modèle de base de la gamme de traceurs de cartes Simrad®, permet de définir une alarme de haut-fond et une alarme d'ancre qui surveille si le bateau se déplace hors d'une zone que vous avez sélectionnée.

Dispositifs de flottaison

 

Les nageurs les plus faibles doivent porter un vêtement de flottaison individuel (VFI). Le meilleur choix serait une aide à la flottabilité, qui facilite la nage. Il ne faudrait pas non plus que l'équipage décharge les bouteilles d'air de vos gilets de sauvetage autogonflants !

 

S'ils ne veulent pas porter un VFI, assurez-vous qu'ils ne soient jamais trop loin d'un objet qu'ils peuvent saisir pour se maintenir à la surface.

Laissez flotter une ligne

 

Si vous nagez dans l'océan ou un courant, laissez flotter une bouée de sauvetage au bout d'une ligne flottante, reliée au bateau. Cela sera, pour les nageurs moins à l'aise, un point de sécurité à viser s'ils ont du mal à revenir.

 

Ces éléments permettent également d'avertir les autres bateaux que des personnes sont susceptibles d'être dans l'eau. Il est possible que les jet-skis et les bateaux qui remorquent les skieurs nautiques ne remarquent pas vos nageurs. Il s'agit donc d'une bonne tactique de sécurité.

 

Vous pouvez également utiliser des jouets tractables, le canot ou le kayak gonflable pour le point de sécurité. Ces jouets peuvent rendre les jeux aquatiques encore plus amusants. Assurez-vous simplement qu'ils disposent d'un point d'attache suffisamment solide.

 

Autre bon conseil pour les nageurs : l'utilisation de palmes qui s'avèrent très utiles dans un courant.

Vérifiez la profondeur

 

Sauter d'un bateau est très amusant, mais assurez-vous bien que l'eau soit suffisamment profonde, si vous sautez d'une certaine hauteur ou si vous plongez la tête la première. N'oubliez pas que la profondeur indiquée sur les appareils se trouve généralement juste sous le bateau et non sur le côté. Vos plateformes ont tendance à être glissantes quand elles ont reçu des éclaboussures. Alors rappelez à tous vos passagers d'être prudents lorsqu'ils se trouvent à l'endroit d'où ils vont sauter.

Accueillez chaleureusement - et chaudement - tout le monde à bord

 

Ayez une pile de serviettes à portée de main pour accueillir les nageurs lors de leur retour à bord, ainsi qu'un peu d'eau à boire. Si votre bateau est équipé d'une douchette de pont, un rinçage est également une excellente idée. Si vous avez des raisons de douter de la propreté de l'eau, utilisez du savon écologique pour plus d'hygiène.

Panier 0 article(s)