Passer au contenu
sport-fishing-cruiser.jpg

Préparatifs pour un 
  long voyage

Préparatifs 
 pour un 
 long voyage

Quel est le meilleur plan de navigation ?

 

Le proverbe « mieux vaut prévenir que guérir » s'applique bien ici. La préparation est la clé de réussite d'un long voyage en bateau, que ce soit sur un fleuve ou en mer.

 

La planification doit faire partie intégrante du plaisir et participe à l'élaboration d'un moment inoubliable sur l'eau, pour une journée ou un plus long voyage.

 

Quels sont donc les principaux points à prendre en compte avant de monter à bord, que vous remorquiez un bateau sur une cale ou que vous embarquiez depuis un quai de marina ?

L'un des premiers points à prendre en compte est la destination. Il est nécessaire d'établir une cartographie de la route pour planifier un voyage sans danger, sans obstacles, en tenant compte des facteurs de marée, de mer et météorologiques. Autre élément potentiel du plan : appeler à l'avance le port ou la marina vers lequel vous naviguez et vous assurer qu'il dispose des emplacements où accoster pour une escale ou de nuit si nécessaire.

 

Il est judicieux de constituer un dossier « Plan de navigation ».

 

Cela vous permettra également de laisser les détails du voyage que vous avez planifié à votre point de départ ou à une personne de confiance à contacter en cas d'urgence.

 

Un plan de navigation est un aperçu de votre voyage en bateau, qui fournit des informations essentielles pour aider les autorités de recherche et de sauvetage en cas d'urgence nautique.

Les informations clés doivent inclure :

 

  • Description du bateau : type de bateau, taille, couleur, marque, taille du moteur et numéro d'identification du bateau
  • Nom et position de la marina ou de la cale de départ de votre voyage
  • Marque, emplacement et plaque d'immatriculation du véhicule de remorquage, le cas échéant
  • Noms et âges de toutes les personnes à bord, ainsi que des informations sur les problèmes de santé ou les besoins particuliers, les coordonnées/numéros de téléphone portable/adresses des domiciles
  • Route prévue, heures d'arrivée et de retour

Si vos plans venaient à changer en raison des conditions météorologiques, de problèmes mécaniques ou d'une modification d'itinéraire, informez-en les personnes qui détiennent le plan de navigation, et confirmez votre position lorsque vous arrivez en toute sécurité.

 

En ce qui concerne la planification da la route, l'application Simrad® peut être utilisée comme un outil autonome ou synchronisée avec les appareils Simrad® pour créer des waypoints et tracer une route.

Comment vérifier la météo ?

 

La consultation des prévisions météo sur l'application Simrad®, par exemple, vous permet de choisir parmi les options « Routage manuel, routage automatique, mesure des distances et prévisions météorologiques » en créant des waypoints clés entre votre point de départ et votre destination prévue, ou de saisir « Route vers ».

 

L'application dispose d'une technologie très intelligente et facile d'utilisation, parfait exemple de l'électronique marine de pointe que propose Simrad, en offrant des avantages mesurables aux plaisanciers en termes de performances améliorées, de sécurité et de plaisir.

 

L'entrée de différentes routes lorsque vous êtes hors de l'eau représente un judicieux investissement de votre temps et vous permettra, le cas échéant, d'apporter des changements de manière efficace lorsque vous serez sur l'eau.

L'utilisation d'un traceur de cartes Simrad® avec le logiciel C-Map® les jours précédant un trajet pour planifier une route, entrer différents scénarios, vous entraîner à définir des waypoints ou des corrections de route, ou pour valider un voyage optimisé, est une alternative pragmatique; en particulier lorsque vous n'êtes pas très occupé à tenir la barre au cours d'un voyage avec des conditions changeantes en temps réel.

 

Un traceur de cartes vous aide aussi à cartographier les zones de hauts-fonds lorsque vous quittez une marina ou entrez dans une zone d'amarrage inconnue.

 

Il est également conseillé de disposer de cartes papier qui couvrent les arrêts prévus sur votre route à titre de référence et de secours.

 

Traceurs de cartes Simrad

 

C-MAP

Quelle est ma liste de contrôle de sécurité pour la navigation ?

 

En vous procurant des informations factuelles sur les conditions du voyage, vous pourrez vérifier que toutes les mesures et tous les équipements de sécurité sont en place, effectuer un briefing de sécurité avec les personnes à bord et prévoir pour le voyage des réserves appropriées de nourriture et de boissons, ainsi que des vêtements adaptés.

 

La sécurité du bateau commence par un contrôle visuel, non seulement autour de la coque, là où cela est possible, mais aussi autour du pont. Il s'agit de s'assurer qu'il n'y a pas de défauts, de cassures ou de dangers, que l'ancre est présente et adaptée à votre voyage et qu'il existe des lignes de quai supplémentaires. Deux pare-battages au moins doivent être à bord pour l'amarrage.

 

Un contrôle approfondi des systèmes peut suivre, en inspectant le moteur, les liquides, les batteries et en vérifiant le bon fonctionnement de tous les éclairages.

Les cales doivent être vérifiées pour s'assurer qu'elles sont relativement sèches et que les pompes fonctionnent correctement.

 

Un contrôle de la ventilation est impératif pour s'assurer que tous les espaces intérieurs sont bien ventilés avant le départ, en vérifiant l'absence d'odeurs de carburant et d'odeurs nocives.

 

Le danger silencieux est le monoxyde de carbone, CO. Les zones fermées ou semi-fermées doivent être dotées d'au moins un détecteur de monoxyde de carbone en état de marche.

L'équipement de sécurité vital comprend les éléments suivants :

 

  • Gilets de sauvetage et vêtements de flottaison individuels : VFI. Il est judicieux de connaître les règles du pays dans lequel vous naviguez, car elles sont différentes.

 

  • Dispositif de flottaison jetable : en cas de personne à la mer ou d'individu en détresse dans l'eau

 

  • Extincteurs : la loi exige que les bateaux de moins de 8 mètres soient équipés d'un extincteur de type B-1 et que les bateaux de plus de 8 mètres soient équipés de deux types B-1 et d'un type B-2. Assurez-vous que les passagers connaissent bien leur utilisation.

 

  • Dispositifs de signalisation visuelle : les bateaux de moins de 5 mètres doivent être équipés de fusées éclairantes ou de systèmes de signalisation nocturne. Les bateaux de plus de 5 mètres doivent être équipés de systèmes de signalisation visuelle pour une utilisation de jour comme de nuit.

 

Vêtements : il est essentiel que toutes les personnes à bord portent des vêtements adaptés aux prévisions météorologiques. Une erreur courante consiste à sous-estimer le pouvoir de refroidissement du vent, ou l'effet du froid entraînant un coup de chaleur, ou des coups de soleil et des insolations. Habillez-vous en conséquence.

 

 

Les équipements supplémentaires doivent inclure ce qui suit :

 

  • Trousse de premiers secours
  • Crème solaire et protection solaire
  • Ancre avec lignes de rechange
  • Radio VHF
  • Couteau
  • Boîte à outils avec pièces de rechange essentielles : ampoules, fusibles, courroies et huile par exemple
  • Lampe de poche
  • Tuba et masque

 

Informez votre équipage et vos passagers des emplacements et de l'utilisation correcte des éléments ci-dessus. De nombreuses marinas proposent un contrôle du bateau pour s'assurer que la structure, les mécanismes et les composants électroniques sont en bon état de fonctionnement.

Comment faire le plein pour mon trajet ?

 

Une fois les conditions de marée, de mer et météorologiques connues, une décision éclairée peut être prise concernant le carburant. Combien reste-t-il de la dernière sortie ? Y a-t-il une contamination dans le réservoir ou les canalisations de carburant ? Quelle est la consommation de carburant de votre moteur et est-elle adaptée à la distance du trajet que vous avez prévu et aux conditions prévues ? Une houle latérale pendant une longue période consommera du carburant au-delà de votre consommation attendue.

 

Un ravitaillement précis peut être effectué en cas d'imprévu.

 

Lors d'un voyage, il est très facile de quitter la terre de vue. Les traversées au cours desquelles on ne voit plus le littoral peuvent représenter de nouveaux défis, même pour les plaisanciers les plus expérimentés. L'évolution des conditions de navigation, si elle n'est pas identifiée, peut faire dévier un navire du cap prévu, ce qui augmente la distance et la progression du trajet et entraîne une consommation imprévue de carburant et le non-respect des horaires, deux facteurs importants d'un trajet.

De quel système électronique marin ai-je besoin ?

 

L'électronique marine proposée par Simrad® peut être une aide cruciale à la planification du trajet et tout au long du trajet, en fournissant des informations en temps réel pour prendre des décisions éclairées.

 

Disposer d'une radio VHF à bord et se familiariser avec ses fonctionnalités est un impératif de base pour tout plaisancier.

 

La capacité à écouter et à comprendre ce qui se passe autour de vous sur l'eau rajoute à la sécurité et au plaisir de votre voyage.

 

Les communications avec les navires environnants et les tiers qui sont à terre peuvent être effectuées par VHF, un domaine dans lequel Simrad® possède une expertise particulière et offre une gamme de produits pour tous les bateaux et plaisanciers.

Le fait d'avoir un radar à bord et de comprendre les fonctionnalités du modèle que vous possédez n'est pas seulement un apport essentiel à vos activités de navigation, mais donne également des informations permettant de corriger votre trajectoire et de prendre les mesures appropriées si les conditions le nécessitent.

Panier 0 article(s)